• "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

    La météo du jour est  comme l’humeur, triste...

    La météo du jour est  comme l’humeur, triste. Il faut pour les Trotteurs quitter Canals, Mariel Manuel et leurs enfants…

    Mais rapidement les Trotteurs vont être rattrapés par les aléas du voyage…

    La Trotteuse, certains le savent bien, est une grande dormeuse en voiture, en camping-car aussi, et pourquoi changerait elle ? Donc  après une bonne sieste dans la « salle à manger » la voilà qui reprend sa place de co-pilote. Mais malheureusement, elle n’a pas choisi le bon moment, juste sous le nez d’un policier  (elle ne l’avait même pas vu), le poste de contrôle est en pleine campagne. Elle avait mis la ceinture comme d’habitude, sauf que le policier arrête Casita, « la dame n’avait pas la ceinture » dit-il. Protestations bien sûr des Trotteurs, mais il les conduit au chef, assis derrière son bureau, dans un petit local qui tient lieu de commissariat. En fait, il n’y avait pas une mais deux infractions : la ceinture, et les supports du porte vélo qui dépassent du pare-chocs !!! Indignation, en Espagnol bien sûr, mais à ce moment-là, le chef n’a pas encore sorti le carnet à souches pour dresser les PV, il s’est juste contenté d’annoncer le montant…950 pesos !!! La colère monte chez les Trotteurs… « Et tous les franchissements de ligne jaune que nous voyons tous les jours, c’est quand même plus dangereux que les supports qui dépassent de 5cm » (mesurés pendant  la discussion) Le policier voit rouge « ce n’est pas des touristes Français qui vont lui apprendre son métier » répond t il. « Et la voiture qui vient de passer, il lui manque un phare, pourquoi vous ne l’avez pas arrêtée ? » le temps passe, le ton monte des deux côtés… Les Trotteurs voulaient bien payer pour la ceinture, mais pas pour le reste. Le carnet fait timidement son apparition, et pendant que le policier rédige le PV, le Trotteur continue sur sa lancée, il ne lâche pas le morceau, le tout en Espagnol, bien sûr. A la fin, le policier prend son smartphone, dit en Espagnol bien sûr « vous me cassez la tête » le retourne vers le Trotteur et dans la seconde suivante, le smartphone lui restitue la phrase en Français. Commentaire du Trotteur «  ce n’est pas la peine d’utiliser votre traducteur, je comprends très bien l’Espagnol » Le PV s’est réduit à 200 pesos, 20€ !!! Ils ne diront pas au revoir… Changement de Province, et…deux policiers les arrêtent en rase campagne « d’où venez-vous, où allez-vous ? » Ils les font mettre sur le côté, aïe qu’est- ce qu’il y a encore ? Rien, aimablement ils proposent de leur indiquer le chemin que les Trotteurs ont déjà repéré sur la carte et avec Madame Garmin. Pour le prix de leurs « renseignements » ils demandent une « colaboracion » …pour acheter du gaz !!! Et sur le même ton aimable le Trotteur répond « non » et ils continuent leur route. Ils ne seront pas à nouveau arrêtés par la police…

    Désolés pas de photos !!!

    Le temps étant à la pluie, encore la pluie !!! Ils patientent à Mercedes devant l’ancienne gare pour une nuit troublée par la musique de quelques Argentins insomniaques, le temps que la piste qui mène à la réserve d’Ibera, sèche…

     

    "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

     

    Ils ont eu raison d’attendre une nuit tant le début de la piste est délicat, mais il est sec. Puis ils entrent dans la réserve, la piste devient rouge, la végétation bien verte, le ciel bleu azur un régal pour les yeux. Les premiers animaux se montrent, les capibaras, les plus gros rongeurs, un, puis deux et des familles peu farouches, se laissant tranquillement photographier. Cachés dans les herbes, juste les bois qui dépassent, c’est le cerf majestueux et la biche un peu plus loin…

                                       "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

                                       "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

    et toujours des oiseaux qui troublent le silence par leurs chants.

                     "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014"Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014  

    Déjà ils prennent beaucoup de plaisir sur cette piste qui va les amener à Carlos Pellegrini.

    Entrée fracassante au camping municipal de Carlos Pellegrini…le portique trop bas ou le camping-car trop haut, le coffre de toit finira sa vie au milieu des capibaras et caïmans… Mais le lendemain, une partie du coffre de toit, rendra un dernier service, à un autre camping-car, celui de Sébastien et Cécile qui en passant sous le même portique, explosera la climatisation…

    Mais Carlos Pellegrini, ce n’est pas que le coffre de toit, c’est aussi une belle rencontre, Gérardo, Lorena et leur petite fille Isabela. Une bonne grillade et encore des discussions tardives et la confirmation que les policiers ne « s’attaquent » pas qu’aux touristes…Eux aussi ont rejoint le « monde des Trotteurs » en s’abonnant au blog, muchas gracias Lorena y Gerardo por la noche y un abrazado a Isabela.

                                       "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

    La ballade dans la réserve, c’est 2 heures à voir, à écouter la nature.  Cette réserve est constituée uniquement d’étangs, alimentés seulement par l’eau de pluie. Des caïmans qui se prélassent au soleil, des capibaras prenant leur bain, des fleurs, des « parterres flottants » de nénuphars, de jacinthes d’eau  et des multitudes d’oiseaux.

     

             "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014          

     

                     "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

                     "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

    Juste quelques instants de ce lieu magique.

    Lorena leur déconseille d’emprunter la piste qui va vers le Nord, ces jours derniers elle n’était pas trop praticable sauf par les 4X4. Mais…c’est en compagnie de Sébastien Cécile et leurs amis qu’ils décident de partir. Il serait étonnant que les 3 équipages se retrouvent ensemble bloqués sur cette piste…Le paysage est différent, un peu moins joli, la piste correcte quelques endroits encore un peu humides tout se passe bien, et il est suffisamment tôt pour trouver un bivouac. Leur choix s’était porté sur Las Marias (plantation de maté) mauvais plan, ils sont refoulés, repli sur un espace « cabanas ». Une photo souvenir de ces 24 heures, ils reprennent chacun leur route.

                                       "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

    Les Trotteurs vont vers les chutes d’Iguaçu, ils feront une pause à San Ignacio Mini, pour visiter les ruines de cette mission jésuite fondée en 1696 sur le site actuel. Ce n’est qu’en 1897 qu’elles ont été découvertes, et seulement restaurées entre 1940 et 1948 c’est un bel exemple de « baroque Guarani ».

                     "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

    Enfin, Iguazu (du guarani « les grandes eaux)!!!

    (Pour les étourdis...Ne pas oublier de cliquer dans la photo pour l'agrandir et retour arrière avec la flèche en haut à gauche du navigateur sarcastic)

    "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

     

    "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

     

     

    Quand ils arrivent sur le site, pendant quelques instants ils restent bouche bée, tellement surpris par cette merveille de la nature. Iguazu c’est, disséminé dans la forêt tropicale, un ensemble de cascades, plus ou moins importantes, (la cascade la plus haute, 90 mètres, la gorge du diable), voilà pour le décor. Des passerelles, souvent en bois permettent de passer au-dessus de l’eau, le bruit des millions de mètres cubes d’eau  s’écrasant sur les rochers couvrent les exclamations des touristes. Ils vont de découverte en découverte, il y en a toujours une de plus, normal on en recense 275 sur 3 kilomètres…

                                       "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

                                       "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

                                       "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014   "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

    Il n’y a pas que les chutes dans cette forêt tropicale, ils y rencontrent caïmans, singes qui font le spectacle, oiseaux, tortue, toucan, pour leur plus grand plaisir. Après la pause déjeuner, ils vont vers la dernière passerelle qui les mènera au point le plus bas, une surprise les attend. Vous vous souvenez, Christian le marcheur qu’ils ont laissé en plein vent sur la Route 40 (Argentine), puis retrouvé sur la Carretera Austral (Chili), il est là avec son bâton, étonné que quelqu’un l’interpelle. Cela fait 2 fois que le hasard les met sur la même route, jamais 2 sans 3 où sera-t-elle cette 3ème fois ? (Ça fait deux fois que vous retrouvez Christian. Sur les chemins du monde les voyageurs se croisent mais seuls les amis se recroisent. On verra bien où nos chemins se recroiseront à nouveau. Les Vagamondes)

     

    "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

     

     La visite d’Iguazu ne serait pas complète sans passer côté Brésilien.

    Rapide passage en douane.

    Côté Brésilien, l’approche est un peu différente. C’est par un chemin, véritable balcon sur la totalité des chutes Brésiliennes et Argentines, en compagnie des coatis, qu’ils atteindront le bas des chutes. En empruntant  une passerelle ils pourront presque les « toucher », et par la même occasion prendre une bonne « douche ».

    Après les chutes du Niagara bien différentes, il leur reste à aller aux chutes Victoria !!!

    Juste un petit aperçu de ces chutes qui resteront un moment fort dans le voyage des Trotteurs.

     

     

     

    "Que d'eau, que d'eau!" aurait dit Mac Mahon...du 25 Février au 8 Mars 2014

     

    La suite se passe au Brésil...

    « Pluie, culture, rencontre chaleureuse...du 13 au 24 Février 2014Ils sont allés à Rio et n'ont pas oublié de monter là haut... du 9 au 25 Mars »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Bruno et cathy
    Jeudi 27 Mars 2014 à 13:00

    Quelles visons presque onirique des ces cascades. Comme quoi notre terre nous offre de bien belles choses en héritage.  

    On dirait que la terre s'arrette brusquement et que les rivières s'engouffrent au plus profond de ses entrailles.

     

    Bises à vous deux

     

    kerwann, Cathy et Bruno.

    2
    lacrampe
    Jeudi 27 Mars 2014 à 18:29

    pas très sympathiques ces sortes de crocodilles "des capibaras? dans les marécages.Par contre IGUAZU fidèle à sa réputation de spectacle grandiose.Impossible de voir la video sur les chutes elle est indiquée"privée".

    BONNE CONTINUATION

     

    3
    Amitiés
    Vendredi 28 Mars 2014 à 13:51

    Cascades, faune, flore offrent un beau paysage et m'amènent à rêver !...

    4
    Jacques et Dany
    Vendredi 28 Mars 2014 à 22:28

    Ca se mange les cabiparas..?

    5
    antton
    Vendredi 4 Avril 2014 à 18:09

    J attendais la video des chutes une vrai merveille de la nature rien à voir

    avec celles du Niagara ...bon séjour au Brésil

    6
    Alain et Monique
    Dimanche 13 Avril 2014 à 14:50

    Avec un peu de retard, petit coucou de Mane où le temps passe trop vite.  Pour vous encore de beaux paysages et des  toujours des rencontres merveilleuses . Le Brésil est un pays magnifique, profitez en bien.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :